Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La chronique de la Coupe du Monde – Andorre – XC et DH

La Coupe du Monde Mountain Bike UCI 2016 présentée par Shimano s’est achevée les 3 et 4 septembre en Andorre, où se sont déroulées les 7e et 6e manches de la descente et du cross-country respectivement.

Tout a commencé avec la descente. Rachel Atherton (Trek Factory) a remporté une 13e victoire en Coupe du Monde d’affilée chez les Femmes, ce qui constitue un record. La descendeuse britannique a devancé Tracey Hannah (Polygon UR) de 6,568 secondes, Myriam Nicole (Commencal/Vallnord) terminant troisième. Atherton termine la saison avec 1’700 points et le trophée de la Coupe du Monde. Elle est suivie par Manon Carpenter (Madison Saracen, 1’140 points), qui conserve une maigre avance de 10 points sur Hannah.

Dans la descente masculine, Danny Hart (MS Mondraker) a gagné pour la troisième fois de suite de sa carrière en Coupe du Monde. Les conditions de course ont complétement changé pour les derniers ? et plus rapides ? coureurs qualifiés. La pluie a commencé à tomber pour les 20 derniers coureurs, ce qui a rendu le parcours boueux et glissant pour les 12 derniers à s’élancer. Hart a réalisé le meilleur temps lorsque six coureurs devaient encore descendre. Le leader de la Coupe du Monde Aaron Gwin (The YT Mob) n’avait qu’à terminer la course pour remporter le titre. Il est donc descendu prudemment pour finir à la 55e place. Gwin termine ainsi en tête de la Coupe du Monde avec 1’252 points. Hart demeure deuxième, mais à 26 points seulement. Quant au champion australien Troy Brosnan, il reste troisième avec 1’031 points après avoir lui aussi évité de prendre des risques inutiles. Le Canadien Finnley Iles (Specialized Racing) a empoché le titre chez les Hommes Juniors après avoir terminé derrière Gaëtan Vigé (Commencal(Vallnord).

Dimanche était dévolu aux compétitions de cross-country. Côté féminin, Catharine Pendrel (Luna) a terminé en beauté une saison lors de laquelle elle avait déjà obtenu la médaille de bronze aux Jeux Olympiques en remportant le classement général de la Coupe du Monde. Il s’agit du troisième trophée de la carrière de Pendrel. Chez les Hommes, Julien Absalon (BMC) a su rebondir après de décevants Jeux de Rio pour enlever la 33e manche de Coupe du Monde et le 7e trophée du classement général de la série de sa carrière.

Pendrel a attaqué dès le début de la course, espérant prendre du terrain à la leader de la Coupe du Monde Annika Langvad (Specialized), qui avait pris le départ de l’épreuve avec 56 points d’avance. Seule Dahle Flesjaa est parvenue initialement à rester au contact de Pendrel, et le duo a commencé à creuser le trou, jusqu’à ce que Pendrel chute sur les racines et se fasse dépasser par Neff, laquelle a attaqué dans le dernier tour pour s’imposer. Pendrel remporte la Coupe du Monde avec 1’030 points, devant Annika Langvad (1’006) et la Championne du Canada Emily Batty (Trek Factory) et ses 710 points.

Ondrej Cink (Multivan Merida) a rapidement pris le large dans la course des Hommes, suivi de près néanmoins par Julien Absalon et le Champion Olympique Nino Schurter (Scott Odlo). Ces deux derniers opéraient la jonction dans le 4e tour, mais Schurter était victime d’une crevaison lente et lâché lorsqu’Absalon décidait d’attaquer. Au final, c’est Absalon qui s’impose en solitaire, devant Cink et Pablo Rodriguez (MMR Factory). Absalon termine la saison avec 1’310 points et trois victoires en Coupe du Monde. Schurter finit deuxième avec trois victoires également et 980 points ben qu’il ait manqué une manche. Maxime Marotte (BH-SR-Suntour-KMC) complète le podium avec 948 points.

CONNEXION

Pas encore de compte ?

Cliquez ici pour créer un compte